Communiqué syndicat France Active à propos de l’enseigne Basic fit

low cost

Nous relayons ici le communiqué du syndicat patronal « France Active »
sur le développement agressif d’une enseigne low-cost et libre-service
sur le territoire national.

L’APS2PF, au sein de la fédération UNSA 3S, a toujours œuvré pour la crédibilisation et la valorisation de l’encadrement, par des actions (courriers, dépôts de plainte, rappels à la loi, …) qui restent inconnues, ou méconnues, de la plupart des professionnels et du grand public. Nos initiatives ont toujours été dirigées vers la clarification et l’adéquation des compétences nécessaires à une qualité de service cohérente, dans le cadre d’une spécialisation de nos activités sur le créneau du sport santé.

Durant la dernière décennie notre profession, et son contexte d’exercice, n’ont cessé de s’affaiblir, baisse du niveau des certifications pour devenir diplômé, et précarisation des conditions de travail. La valeur des compétences d’un bon éducateur sportif s’est vue concurrencée par la valeur de surabondance de matériel.

Si nous pouvions « tolérer » la présence d’établissements libres services et low-cost, sans coachs et offrant peu de prestations de services, comme une option dans une offre variée. Le risque de l’hégémonie d’une seule forme de prestations, d’une seule forme d’encadrement, d’une seule manière de travailler, au sein d’une seule et même enseigne, est en totale opposition avec la vision que nous avons de nos professions.

La disparition de lieux de pratique à dimension humaine, en présence d’éducateurs confirmés, au détriment d’immenses entrepôts de matériels sans âmes, n’est pas l’avenir que nous envisageons pour nos activités. A cet égard, l’APS2PF, et la fédération UNSA 3S, soutiennent l’action du syndicat France Active dans sa volonté de vouloir maintenir une offre de prestations, dans une concurrence saine et équilibrée, permettant une évolution sereine et pérenne des professionnels dans l’exercice de leurs métiers.

Cliquez ci dessous pour lire le communiqué de France Active:

Communiqué FNEAPL 3-2017 du 21-09-2017 basic Fit

Élections TPE quel enjeu ?

Du 30 décembre au 13 janvier les salariés des TPE pourront voter pour les syndicats qu’ils souhaitent voir comme représentatifs pour eux.

« Représentatifs » est une notion assez vague, mais au final ce vote permet surtout d’obtenir des aides financières non négligeables pour la survie du syndicat (la fédération UNSA Sport et au final l’APS2PF).

Chez nous (APS2PF) aucun salarié, aucun appartement de fonction, aucun voyage dans les iles. Le financement par la représentativité permet uniquement de salarier des personnes à la fédération pour effectuer le travail que nous ne pouvons faire (gestion des adhésions, relations avec les assurances, …). Leur travail permet l’existence du syndicat et donc par conséquent les aides (RCP, tarifs avocats, …) et services (courriers de défense, avis professionnels,…) qu’il est possible de vous fournir, vous éducateurs sportifs des activités de la forme.

La perte de représentativité des dernières élections  nous a affaiblis, mais pas anéantis. Une seconde perte de représentativité nous priverait de ces moyens et de rien d’autre.

Si vous ne pouvez pas voter (car indépendant ou ne travaillant pas dans une TPE) il est toujours possible d’en parlez autour de vous 😉

Pas besoin de se déplacer tout peut se faire via le web : https://election-tpe.travail.gouv.fr/comment-voter

Pas beaucoup d’efforts pour beaucoup de résultats, un paradoxe dans notre profession 🙂

Loi TRAVAIL et maintenant ?

La loi du 8 août 2016 relative au travail, à la modernisation du dialogue
social et à la sécurisation des parcours professionnels a été
publiée au journal officiel le 9 août.

Elle a pour objectif de mettre la négociation au coeur du dialogue
social, avec pour conséquence un rôle accru des négociateurs. Mais
elle comporte également de nombreuses mesures sur des thématiques
très variées.

Elle entrera en vigueur progressivement au fur et à mesure de la
publication des décrets d’application qui doivent paraître en majorité
d’ici la fin de l’année.

Concernant la durée du travail, les horaires et les congés, la loi établit
une architecture du Code du travail reposant sur l’articulation de trois
niveaux :
• les règles d’ordre public (les grands principes ne pouvant être remis
en cause) ;
• la négociation collective (accords de branches et d’entreprises) ;
• les règles supplétives applicables en l’absence d’accord.

Pour vous permettre d’appréhender les grands thèmes abordés dans la
loi, l’UNSA met donc à votre disposition ce fascicule : livret_loi_travail_unsa-nov-2016 qui sera complétépar des fiches thématiques plus approfondies.

Mutuelle santé pour les adhérents APS2PF UNSA 3S

ccmo

Un nouveau partenariat « Santé » vient d’être conclu avec la CCMO Mutuelle. Nous sommes donc en mesure de proposer des solutions adaptées à vos besoins en termes de couverture complémentaire pour vos frais de santé.

La CCMO Mutuelle est un organisme à but non lucratif qui partage avec l’UNSA des valeurs telles que l’humanisme et la solidarité et dont l’expérience (75 ans) et le professionnalisme nous correspondent.

Notre organisation a conçu avec CCMO Mutuelle différentes gammes de garanties que nous vous présentons aujourd’hui.L’UNSA 3S a obtenu de son nouveau partenaire des conditions tarifaires qui ont vocation à garantir à chacun d’entre vous les meilleures prises en charge

Plus d’informations ICI

aps2pf

De l’utilité d’un syndicat

En mars 2016, nous alertions la société gérant le portail de mise en relation « Train Me » sur la nécessité de devoir se conformer au code du sport quant aux obligations en matière de diplôme pour pouvoir exercer notre profession.

En octobre 2016, grâce à l’appui de notre avocat conseil, nos recommandations furent entendues et la mise en exergue de la nécessité d’être diplômé, pour pouvoir proposer ses prestations, sur leur site fut appliquée.

Une fois encore seule l’adhésion au syndicat nous permet d‘avoir les moyens de mettre en place ces actions. Ici le rappel, par un avocat, du caractère réglementaire de nos métiers contribuera à la pérennisation des activités pour l’ensemble des coachs !

D’autres actions de défense sont menées au quotidien, qui ne font pas grand bruit, mais qui ont toutes une utilité pour vous !

Nous ne serons entendus (respectés) que si chacun d’entre vous prend conscience de l’importance d’avoir une organisation représentative (et qui dispose de moyens) auprès des administrations,  ou des autres corporations.

Ne l’oubliez pas lors des prochaines élections TPE qui arrivent…votez UNSA !

unsa sport

Ubérisation des coachs sportifs

Méfiance sur la réalité des avantages offerts par le numérique et les plateformes de recensement des coachs.

uberisation

Nonobstant des conditions souvent nébuleuses, nous constatons aussi une fâcheuse tendance à promouvoir des personnes non diplômées pour des prestations de coaching à domicile ou individualisée…une honte lorsque l’on sait que ce sont justement les activités qui requirent le plus de professionnalisme !

A ce sujet nous attendons toujours la réponse du site train me à notre courrier lui demandant de se conformer à la législation en vigueur.

Défendons nos compétences, défendons nos professions, agissons ensemble !

Faites nous circuler l’information sur les sociétés ou les personnes qui ne respectent pas l’obligation de diplômes !

Courrier envoyé à la société gérant le site Train me : MED Trainme 25-02-16

L’OMK M’A TUER

OMK

Dans un communiqué interne, nous apprenons que l’OMK (Ordre des Masseurs Kinésithérapeutes) confère la possibilité de se prévaloir du titre d’éducateur sportif sur la base des prérogatives données par l’obtention de la carte professionnelle.

http://www.ordremk.fr/…/AVIS-CNO-n2016-03-_-CNO-DES-23-ET-2…

Avec tout le respect dut à la profession de kinésithérapeute, il nous semble un peu excessif de pouvoir se prévaloir de cette fonction uniquement sur la base des prérogatives données par un simple texte : Encadrement de la pratique de la gymnastique hygiénique d’entretien ou préventive dans les établissements d’activités physiques et sportives déclarés.

La fonction d’éducateur sportif, bien qu’accessible par un diplôme de niveau bac, s’acquiert cependant par un cursus et un diplôme ! Un diplôme qui représente des heures passées à obtenir des compétences, mais aussi, avant la formation, à obtenir un niveau de pratique dans la discipline que l’on souhaite encadrer !

Nos métiers sont complémentaires et connexes dans les publics visés, mais ils sont aussi bien distincts et spécifiques dans leurs contenus de formations. Se prévaloir d’une complète équivalence des compétences de l’un, sur la seule notion de classification supérieure du cursus de l’autre est un non sens !

…à suivre.

ATLAS des éducateurs Sportifs

Atlas Educateurs Sportifs17519 éducateurs sportifs dans notre secteur
(titulaires d’une carte professionnelle à jour).

Tous unis nous serions d’une telle force !

Récemment sans notre intervention au ministère le BP JEPS aurait pu subir des modifications impactant négativement l’exercice de nos professions.

Dans le cadre actuel du développement de la loi sur la santé, nous pouvons jouer un rôle prépondérant si nous réussissons à faire valoir nos opinions sur des diplômes supérieurs.

Ces actions c’est votre adhésion au syndicat qui nous permettra de les organiser.

Réfléchissez-y ! Et ensemble travaillons pour l’avenir.

Ci dessous le liens vers l’atlas d’où a été extrait la photo.

Atlas 2015 des éducateurs sportifs déclarés(1)

Condamnation Health City France

AFFAIRE HEALTH CITY

HCC

Après un ultime recours  la Cour de Cassation a définitivement rejeté, le 20 Octobre 2015, le pourvoi formé par la société HEALTH CITY FRANCE et son gérant Mr Miguel PARADA, qui se voient tous les deux définitivement condamnés sur le volet pénal de ce dossier.

Les personal trainers (travailleurs indépendants) ayant voulu faire valoir leurs droits ont finalement eu gain de cause, de manière irrévocable, contre cet employeur qui imposait un fonctionnement illicite dans leur relation de travail.

Par cette décision, le Greffe Criminel a donc confirmé la sentence pénale de la Cour d’Appel de Paris à l’encontre de cette société et de son gérant.

Ce qui par la même occasion fait jurisprudence et aura aussi des conséquences dans la procédure Prudhommale engagée par les victimes. En effet, la question des réparations financières, qui seront à la hauteur du lourd préjudice subi par les parties civiles, se joue actuellement au niveau du Conseil des Prud’hommes de Paris.

Beaucoup de choses risquent de changer dans les temps à venir dans les relations entre les exploitants de salle de remise en forme et la main d’œuvre présente pour encadrer les activités proposées.

Toutes ces décisions serviront de point de référence aux services de contrôles et de répression afin de pouvoir engager des procédures pour sanctionner ce type d’abus, qui sont malheureusement toujours d’actualité, dans de nombreuses structures ou des travailleurs indépendants se trouvent en situation de travail illégal.